L’angoisse des fêtes de fin d’année

Les fêtes de fin d’années ne sont pas que joie et paillettes.

Pour les parents d’enfants autistes, et en particuliers les mères (qui, on va se le dire, portent souvent l’immense majorité de la charge mentale liée à l’atypisme de l’enfant), elles peuvent devenir véritablement anxiogènes. Au point de les redouter, et d’avoir hâte qu’elles ne soient terminées.

Lire la suite