manteau de portage

Une bonne nouvelle à vous annoncer

manteau de portage

C’est un article un peu particulier que j’écris aujourd’hui. Je n’écris pas pour transmettre de l’information ni partager mon expérience comme à mon habitude. Cette fois-ci, j’écris pour parler de moi, de mon blog et de mes projets.

Cela fait maintenant plus de 2 ans et demi (2 ans et 9 mois pour être précise !) que j’ai créé le blog Parents Naturellement. À l’époque, mon P’tit Loup avait 11 mois. J’étais une toute jeune maman que la découverte de la maternité venait de bouleverser. Toutes mes idées reçues à propos des bébés, des enfants et de l’éducation ont été déconstruites les unes après les autres dans les mois ayant suivi la naissance de mon fils, et même encore après ! J’ai alors ressenti un besoin intense de partager mes découvertes autour du maternage proximal et de la parentalité bienveillante. Pour transmettre ce que j’ai appris et aurais aimé savoir dès le départ, pour soutenir d’autres parents partageant les mêmes valeurs (car souvent on se sent bien seul !), pour rassurer à propos des difficultés que tout parent rencontre mais pense être le seul, pour échanger, pour semer des graines à ma manière aussi auprès de parents ou futurs parents qui ne savent pas encore qu’il est possible de faire autrement

J’ai pris et prends toujours un immense plaisir à écrire des articles partageant mes découvertes et mon expérience. Et surtout, à échanger avec vous, mes lecteurs ! Vos retours sont précieux et si enrichissants pour moi ! Ce blog m’apporte énormément sur le plan personnel et je suis très heureuse d’avoir osé me lancer dans l’aventure.

En parallèle, je suis passée par de gros questionnements concernant mon projet professionnel. Lorsque mon P’tit Loup est né, je finissais un contrat à durée déterminée. Je pensais recommencer à chercher du travail autour de ses 6 mois pour reprendre peu après. Il a même été à la crèche à mi-temps pendant que je cherchais du travail… Et puis finalement, après que cette expérience de la crèche se soit mal passée pour nous, ressentant ce puissant besoin de proximité avec lui et ayant la chance immense d’en avoir la possibilité, j’ai pris la décision d’arrêter de chercher du travail et de m’occuper de lui à temps plein, pour une durée indéterminée. Aujourd’hui, il a un peu plus de 3 ans et demi, et cela fait donc presque 4 ans que je n’ai pas exercé d’activité professionnelle. J’avoue que je ressens maintenant ce besoin de retrouver le monde du travail. J’ai besoin de mener à bien des projets de plus grande envergure pour ressentir ce sentiment d’accomplissement nécessaire à mon épanouissement et à mon équilibre, besoin de retrouver cette reconnaissance sociale aussi (il est si malheureux que le travail de maman à la maison ne soit absolument pas reconnu comme tel par notre société, il est pourtant si prenant et épuisant ! ). Et puis, il y a l’aspect financier aussi, qui à la longue n’est pas évident à gérer. Pour autant, je ne pourrais reprendre où je m’étais arrêtée : la naissance de mon fils m’a tant changée que je serais bien incapable aujourd’hui de retourner travailler dans le marketing de multinationales dans le domaine agroalimentaire ! Mes valeurs ne collent plus à ce type de profession, et je serais bien malheureuse d’agir en contradiction avec elles (pour l’anecdote, il m’est arrivé plusieurs fois de recevoir des alertes d’offres d’emploi autour de la promotion des laits artificiels et leur placement au sein des maternités, vous imaginez ? 😱). Je pourrais, c’est vrai, chercher à promouvoir des petites marques, mais il y a autre chose :

  • Le marketing pur n’est plus quelque chose qui me passionne aujourd’hui. Je n’ai pas envie de ne penser qu’au côté commercial, j’ai envie d’un métier plus « humain », j’ai envie d’aider les gens ! Et il est primordial pour mon épanouissement d’être animée au quotidien par mon travail, j’y mets un point d’honneur !
  • Je pense que j’aurais aujourd’hui du mal à travailler pour quelqu’un d’autre : je rêve de réaliser mes propres projets, surtout que j’ai déjà un peu goûté à cette liberté en travaillant pour mon blog…
  • Surtout, ma petite Louve n’a que 7 mois et demi, est très demandeuse, et je ne me sens absolument pas prête à la laisser à qui que ce soit. Comme pour son frère, je ressens ce besoin intense de proximité avec mon bébé. (Et puis, je me suis occupée de son frère à temps plein jusqu’à ses 3 ans et demi, j’aurais l’impression que ce ne serait pas juste envers elle…)

J’ai imaginé diverses reconversions professionnelles dans des domaines qui me passionnent : conseillère en lactation, éducatrice Montessori… Ce ne sont pas des idées réalisables à court ou moyen terme car elles impliqueraient que je sois séparée de mes enfants. Je les garde cependant dans un coin de ma tête comme une éventualité pour le futur.

Et puis, une autre idée a germé… celle de faire de mon blog (mon 3ème « bébé » que j’aime d’amour !) un blog professionnel, afin de pouvoir travailler à la maison tout en exerçant un métier qui me passionne, m’anime et me nourrit au quotidien.

Au fil du temps, ce blog a pris bien plus d’ampleur que ce que j’aurais osé espérer. Nous sommes maintenant plus de 3500 sur Facebook, presque 1500 sur Instagram, et vous êtes plus de 1400 à être abonnés à la Newsletter. Certains articles ont été particulièrement lus et partagés (quand j’ai atteint à 2 reprises un record de 39 000 vues en une journée, je n’en revenais pas !). Et les retours si positifs et encourageants que je reçois régulièrement me donnent la confiance nécessaire pour oser aller plus loin. Quand je reçois un email ou un commentaire de remerciement m’expliquant que mes articles ou vidéos ont changé de manière positive le quotidien d’une famille, je me sens si bien ! C’est tellement gratifiant pour moi de savoir que j’ai pu aider des parents et des enfants dans leur relation au quotidien ! Au fur et à mesure, je me suis dit que voilà, c’est ça que j’ai envie de faire dans la vie, à court et long terme ! J’ai envie de pouvoir me consacrer pleinement à mon blog maintenant et dans l’avenir, j’ai envie de semer encore et toujours des graines de bienveillance en publiant régulièrement et dans la durée des articles forts qui auront de l’impact,  j’ai envie d’aider des familles dans le cheminement et la mise en place de la parentalité respectueuse et d’aller plus loin en ce sens. J’ai envie de devenir webentrepreneuse dans ce domaine de la parentalité, qui me passionne.

C’est donc le cœur palpitant que je vous annonce que des ateliers en ligne vont prochainement voir le jour sur Parents Naturellement. L’idée est d’approfondir un sujet de A à Z, comme jamais je ne pourrais le faire en un article ou une vidéo. Le format sera la vidéo (ou des séries de vidéos plutôt), avec des fiches récapitulant les points clés en PDF. Je me suis souvent sentie frustrée de ne pas pouvoir développer certains sujets complexes vraiment à 100 %. Les articles, ou vidéos, auraient été beaucoup trop long(ues) ! Pour ceux qui me connaissent, vous savez déjà que j’aime aller dans le détail  😉 .

Pour tout vous dire, le premier atelier est presque prêt. Cela fait des mois que j’y travaille, et j’y ai mis tout mon cœur.

Bref, je me lance, toute excitée et motivée, un peu intimidée de vous l’annoncer aussi (il faut le dire ^^), avec ce rêve un peu fou de pouvoir un jour, peut-être, vivre de ma passion… ❤️

***

Je dévoilerai très prochainement le thème du premier atelier, alors si vous pensez que cela pourrait vous intéresser, restez connecté(e) (en vous abonnant à la Newsletter, vous serez tenu(e) informé(e) par email) et donc sûr(e) de ne pas louper l’info !) 😉

Je vous embrasse, car c’est bien grâce à vous que j’ose me lancer dans cette aventure !

Floriane.

PS : je continuerai évidemment de publier régulièrement des articles sur le blog et des vidéos sur Youtube !

4 réflexions sur “Une bonne nouvelle à vous annoncer

  1. cecilebricault dit :

    Bonjour Floriane !
    C’est une très bonne idée ! Bravo de te lancer comme ça ! Je ne suis pas encore prête pour ma part ! Même si en congé parental pendant 6 mois, j’ai bien envie de le prolonger jusqu’à un peu plus d’un an de mon lionceau vers aout-septembre, ce qui coïnciderait avec peut etre une mutation professionnelle de papa. (Nous n’avons de toute façon pas de réponse de la crèche avant mai de l’année prochaine, et sans doute pour une éventuelle place en septembre…. !!!) Le souci c’est également l’aspect financier qui entre en jeu pour ces mois supplémentaires de CP, et de toute façon pas les moyens d’une nounou et c’est compliqué pour une Ass.Mat ).
    Et dans ce cadre, je pensais chercher également un travail en télétravail, afin de ne pas être embêtée si on change de région, en mi-temps pour ne pas laisser le lionceau en crèche/Ass.Mat trop longtemps surtout au début. Mon ancien métier me passionne encore, mais pas dans les conditions où je l’exerçais sur Paris, et il ne se pratique pas vraiment en télétravail Je suis en pleine recherche de reconversion ;)!…
    Ton blog est très riche et passionnant et me redonne bien du courage certains jours où je suis particulièrement épuisée, même si le papa soulage beaucoup dès qu’il rentre… Je revalorise grandement le travail de maman du coup…

    Bon courage pour cette aventure qui se profile !!

    Cécile

    • Floriane dit :

      Merci beaucoup Cécile pour tes encouragements ! Je te souhaite une bonne réflexion et de trouver le juste équilibre, et en attendant, s’il est possible pour toi de prolonger ton congé parental et que tu en ressens l’envie/le besoin, j’aie envie de dire : fonce ! Généralement on ne le regrette pas, nos petits ne sont petits qu’une fois 😉

Laisser un commentaire